Fintecture, solution de paiement par virement

ico-menu@1x
Fraude_virement

Comment vous prémunir contre la fraude au virement bancaire ?

Bien que le virement soit l’un des moyens de paiement les plus sécurisés, il n’échappe pas aux attaques des fraudeurs. Les pirates ont malheureusement toujours une longueur d’avance et aucune entreprise n’est à l’abri. Certes, le nombre de fraudes au virement reste relativement faible en volume comparé aux autres modes de paiement. Mais les conséquences sur votre rentabilité et sur votre image sont lourdes : l’expérience client est dégradée et votre relation est fragilisée. 

Heureusement, des solutions existent afin de protéger votre chiffre d’affaires et de préserver votre relation client. Toutes les réponses dans cet article !

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Les différentes fraudes au virement

    Selon le rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement (OSMP), la fraude au virement a triplé entre 2017 et 2022, passant de 78 à 313 millions d’euros. Étudions avec précisions les trois types de fraude qui touchent directement les retailers.

    L’entreprise est victime de fraude

    En tant que marchand, vous pouvez vous aussi être directement victime de fraude. Trop d’entreprises affichent encore l’IBAN de leur compte bancaire directement sur leur site internet. Si votre site n’est pas assez sécurisé, des pirates peuvent modifier le  code pour afficher leur IBAN à la place du vôtre. Ils peuvent ainsi encaisser facilement des paiements.

    Fraude_virement_prevention

    Autre effet indésirable : les fraudeurs peuvent utiliser votre IBAN pour effectuer des achats notamment via des mandats de prélèvement. Le plus souvent, ils le font sur des montants peu élevés pour ne pas attirer votre attention. Mais mis bout à bout, ces sommes peuvent être importantes et constituent une perte sèche pour votre trésorerie. Attention donc à ne pas diffuser votre RIB par mail, par courrier ou sur votre site !

    N’oubliez pas que les informations bancaires sont des données personnelles sensibles que vous devez protéger en tant que particulier mais également en tant que professionnel.

    La fraude au conseiller

    Le fraudeur effectue des achats avec le compte bancaire d’un client en le manipulant pour qu’il valide le paiement. La méthode la plus courante est la fraude au conseiller bancaire (ingénierie sociale) où le fraudeur se fait passer pour le conseiller bancaire de la victime. Il prétend avoir repéré des transactions suspectes et incite la victime à valider l’annulation de ces transactions. En réalité, elle valide une authentification forte pour un paiement frauduleux. La fraude au conseiller représente 53% des montants détournés par virement

    fraude_au_conseiller

    Lorsque la victime s’en rend compte, elle se retourne auprès de sa banque qui va contacter la vôtre afin de demander un remboursement. Ce procédé est appelé “Demande de recall”. 

    En tant que marchand, vous avez l’impression d’avoir une commande payée et vous avez bien souvent expédié la marchandise. Vous n’êtes pas obligé de donner suite à une demande de recall (le virement étant irrévocable une fois effectué). Mais ces incidents viennent ternir votre réputation et restent complexes à gérer pour vos équipes. 

    Le piratage de boîte mail

    Dans ce cas précis, les pirates s’introduisent dans la boîte mail de votre client. Ils accèdent à ses mails et voient qu’une transaction est en cours avec votre société (devis, facture). Le fraudeur va alors usurper votre identité et envoyer un mail au client dans lequel il va reprendre votre charte graphique et les éléments rappelant le contexte d’achat (date d’achat, produit acheté…). Il va alors prétexter un changement de coordonnées bancaires et communiquer un nouvel IBAN à votre client (le sien). 

    Ce dernier va ensuite effectuer un virement vers un compte qui n’est pas le vôtre. Il pense vous avoir réglé mais vous ne recevez jamais les fonds. Cette situation délicate à gérer peut entraîner l’annulation de la commande ou pire, un impayé.

    Dans ce contexte, comment encaisser des paiements par virement tout en protégeant vos clients et votre entreprise ?

    Avec Fintecture, prémunissez-vous contre le risque de fraude

    Fintecture est un établissement de paiement français spécialisé dans le paiement par virement. Fortement engagés dans la lutte contre la fraude, nous vous partageons des conseils concrets pour sécuriser vos encaissements par virement.

    Ne communiquez plus l’IBAN de votre compte bancaire principal

    Encaissez des paiements par virement sans communiquer votre IBAN, c’est possible avec Fintecture. Pour cela, vous avez 2 solutions :

    Le Virement Immédiat :

    Le Virement Immédiat est une initiation de paiement par virement. Grâce à l’Open Banking, votre client vous règle par virement sans avoir besoin de votre IBAN. Toutes les informations nécessaires au paiement sont “embarquées” par Fintecture : votre IBAN, le montant du paiement, la référence de la commande. Pour votre client, l’expérience s’apparente à un paiement par carte bancaire. De votre côté, vous profitez de tous les avantages du virement avec une confirmation de paiement immédiate.

    Le Virement Intelligent :

    Le Virement Intelligent est un virement bancaire classique réconcilié automatiquement. Contrairement au Virement Immédiat, votre client doit enregistrer un IBAN et paramétrer son virement manuellement. Mais vous ne lui communiquez plus l’IBAN du compte bancaire de votre entreprise. Fintecture génère un IBAN personnalisé pour chaque client. Les paiements sont collectés sur un compte de paiement Fintecture et sont ensuite décaissés vers votre compte bancaire principal. 

    IBAN virtuel Virement Intelligent

    Ces deux modes de paiement sont complémentaires. Pour maximiser votre conversion, nous vous recommandons d’activer les deux options.

    Travaillez avec un prestataire qui lutte activement contre la fraude 

    Nous vous recommandons d’interroger vos prestataires sur leur politique anti-fraude. N’hésitez pas à les challenger sur ce point car la fraude ne doit pas être un tabou. Conscient des risques en la matière, Fintecture s’engage activement dans la lutte contre la fraude. Ainsi, toutes nos solutions intègrent un dispositif anti-fraude puissant permettant d’identifier les paiements à risque :

    Transaction Monitoring System (pour tous les marchands) :

    Le TMS analyse en temps réel tous les flux Fintecture pour identifier les paiements suspects. Ce “screening” s’appuie sur un algorithme puissant qui croise plus de 60 règles métier, basées sur des données liées à l’usurpation d’identité, au comportement du payeur et à son empreinte digitale. Une équipe dédiée vient compléter l’analyse sur les cas suspects et contacte au besoin les marchands concernés.

    Premium Fraud Shield (option à la demande) :

    Complémentaire au TMS, le PFS est un dispositif unique sur le marché pour bloquer proactivement les paiements à risque. Le paramétrage se fait en collaboration avec le marchand pour trouver le bon équilibre entre la conversion et la gestion du risque.

    En somme, il est essentiel de vous protéger des risques de fraude. Des solutions existent pour vous permettre d’encaisser des virements en toute sécurité. Grâce aux solutions Fintecture, vous sécurisez votre trésorerie et préservez votre relation client. Et ce, quels que soient vos canaux de distribution (e-commerce, point de vente, à distance) ou le profil de vos clients !

    Pour en savoir plus sur nos solutions et échanger sur vos problématiques, contactez nos Experts Paiement.

    3200,00 €

    PRÊT À CHANGER DE SYSTÈME ?

    1799,99 €

    L’avenir du paiement est là :
    rejoignez le mouvement !
     

    249,99 €