Fintecture, solution de paiement par virement immédiat

Quelle solution de paiement B2B est la plus optimale en 2022 ?

Besoin d’une solution de paiement aussi bien utilisable en magasin qu’en ligne et qui saura convenir à tous vos clients ? 

Avec un marché et des acteurs qui évoluent dans leur mode de consommation, les process ne suivent pas forcément toujours à la même vitesse. Les solutions de paiement en font partie. Saviez-vous que 90% des paiements B2B qui se font hors ligne sont principalement dû au mode de paiement des entreprises qui n’est pas adapté.

Découvrez des solutions optimales qui répondront aux mieux à vos besoins.

Résumé

État des lieux du marché B2B

Représentant environ 23,6% des ventes en valeur, c’est-à-dire en nombre de transactions, le marché du B2B est toujours largement inférieur à celui du B2C. Cependant, les chiffres s’inversent lorsque l’on parle des ventes en volumes de transactions mondiales, car ils représentent ici 82% de ces derniers avec $26 700 milliards en 2019.

  • Part des ventes B2B e-commerce sur le total des ventes e-commerce en volume (%)
  • Ventes e-commerce B2B en valeur
  • Ventes e-commerce B2C en valeur

On observe également de plus en plus de ces échanges en ligne, en particulier depuis la crise du Covid. Des achats qui sont plus familiers et communs aux générations Y qui prennent à présent le pouvoir sur la part des acheteurs B2B depuis 2020. 

À mesure que l’acheteur B2B “typique” évolue, le processus de vente de l’entreprise devrait en faire de même. Jusqu’à 80 % des décisions d’achat B2B sont basées sur l’expérience client directe ou indirecte de l’acheteur, tandis que seulement 20 % sont basées sur le prix ou les offres réelles.

Les modes de paiement classiques

Le virement bancaire

Opération la plus courante dans le B2B, le virement permet un transfert d’agent directement d’un compte vers un autre. L’ordre est donné par le client à sa banque de virer la somme grâce au relevé d’identité bancaire (RIB) fourni par le bénéficiaire. C’est un mode de paiement assez flexible puisque l’ordre peut être effectué à n’importe quel moment (avant ou après commande) et de manière récurrente. 

Il est sécurisé et gratuit pour les deux parties dans la plupart des cas, qu’il soit ponctuel ou permanent, entre des mêmes établissements ou non. En effet, un virement SEPA, c’est-à-dire effectué entre deux établissements de l’espace économique européen, est gratuit lorsqu’il est initié par le client lui-même sur internet. En revanche, s’il est demandé à un guichet ou par téléphone, il est régulièrement soumis à des frais allant jusqu’à 5 €. Pour ce qui est des virements internationaux, les frais sont assez variables et dépendants de chaque banque.

La rapidité du virement se situe cependant en général entre 2 et 3 jours, hormis si vous choisissez un virement instantané, mais celui-ci sera soumis à des frais. Il existe une alternative à cela qui est le virement immédiat, bien moins cher, tout aussi rapide et facile d’utilisation, mais nous reviendrons un peu plus tard dessus.

La carte bancaire

La carte s’est imposée comme le moyen de paiement principal de la plupart des transactions au cours des dernières années puisqu’il est simple et rapide. Elle peut s’utiliser à l’échelle nationale et internationale et reste le moyen privilégié pour les achats en ligne même s’il est vrai qu’elle s’adapte mieux au B2C.

Concernant la sécurité, la très grande majorité des cartes disposent aujourd’hui du 3D secure, l’outil d’authentification forte qui consiste pour le payeur à entrer un code de confirmation sur le site de sa banque pour finaliser l’achat. Il vise à protéger contre les fraudes. 

Ce n’est néanmoins pas une solution parfaite puisqu’elle peut se révéler être très coûteuse pour le marchand avec des frais allant de minimum 1,2 % à des fois 3 %. De plus, pour faire suite aux montants des transactions, la carte convient difficilement aux gros achats, car elle est soumise à des plafonds, souvent contraignants pour des paiements B2B. 

Le chèque

Il n’est presque plus à présenter, le chèque est un des moyens de paiement les plus anciens utilisé dans le mode des affaires. Le titulaire d’un compte bancaire donne l’ordre à sa banque de payer un certain montant à un bénéficiaire. L’avantage pour ce dernier, contrairement à la carte, c’est qu’il n’a aucun coût.

Cependant, il n’est pas très pratique, car très strict dans ses règles de rédaction et son temps d’encaissement qui doit être soumis à une vérification de solvabilité des banques. C’est pourquoi il est amené à potentiellement disparaître dans les années à venir, ne correspondant plus à la vitesse et à la flexibilité que nécessitent les transactions aujourd’hui.

Les nouvelles plateformes de paiement

Dans cette partie, nous allons évoquer les plateformes numériques intermédiaires qui peuvent également faire office, pour certains, de portefeuille en ligne comme Paypal, Stripe, Skrill, etc. Vue de loin, le principe reste le même qu’un paiement par carte ou virement, ces plateformes ont néanmoins des options bien pratiques en plus

En effet, PayPal propose des factures personnalisées ainsi qu’un portefeuille en ligne, ce qui évite de puiser dans les comptes bancaires si vous souhaitez acheter vous-même par la suite.
Stripe offre la possibilité d’utiliser d’innombrables options de paiements aux clients, et avec Skrill il est possible d’approvisionner son portefeuille sans carte bancaire. Les Fintechs qui gèrent et centralisent diverses options de paiements et devises sont nombreuses aujourd’hui, il vous suffit de chercher celle qui conviendrait le mieux à vous et à vos clients. 

Le principal inconvénient à ces solutions de paiement est le coût qui peut effectivement être très élevé. Il faudra souvent compter minimum 2% puisqu’en plus de la commission de la carte ou des banques, la plateforme ajoute également sa propre commission. 

Une solution B2B française innovante

Développer son entreprise avec Fintecture

Vous souhaitez moins d’abandons de panier et des paiements rapide et sans plafond ? Fintecture est une solution française qui s’adapte parfaitement aux paiements B2B. 

Cette société n’est pas tout à fait comme les autres, car elle a créé ses propres rails de paiement en se connectant aux banques grâce à leur APIs. Cela lui permet d’opérer des virements immédiats qui passent directement d’un compte à l’autre sans intermédiaire en moins de 24h. En plus de la vitesse, cette désintermédiation assure un paiement sans friction et sans échec de paiement, le virement quant à lui permet de contourner les petits plafonds de carte peu pratique en B2B. Vous bénéficiez ainsi de moins d’abandons de panier et 15% de ventes en plus. Sans intermédiaire, cela signifie qu’il n’y a également aucun autre établissement à prendre une commission, ce qui fait de Fintecture aujourd’hui l’une des solutions B2B la plus économique.

Le virement immédiat est irrévocable, les statuts de paiements sont visibles en temps réel et les paiements sont sécurisés avec la double authentification et l’avantage est de  ne pas avoir besoin de carte ou d’IBAN pour effectuer un paiement. 

Fintecture est connectée à 99% des banques françaises et à 95% des banques espagnoles.

Encaisser en ligne

Vous pouvez premièrement encaisser depuis votre boutique en ligne si vous êtes un marchand e-commerce. Sur votre checkout cela se traduit comme sur l’image en dessous. Pour payer, le client :

  • Sélectionne le virement immédiat Fintecture
  • Choisit sa banque
  • S’authentifie avec ses identifiants habituels
  • Valide la transaction

Pas d’IBAN, pas de carte et une authentification forte pour une sécurité absolue. 

En outre, l’irrévocabilité du paiement vous permet en tant que marchand de préparer et expédier la commande de suite sans craindre une annulation. 

Encaisser en magasin ou à distance

La demande de paiement Fintecture est une fonctionnalité qui permet à une entreprise d’envoyer un lien de paiement n’importe quand et n’importe où via son espace client en ligne ou via l’application Fintecture. Ce lien peut-être envoyé sous forme de mail, lien cliquable ou QR Code.

La création de ce lien se fait très facilement comme vous pouvez le voir ci-dessous. Pour payer, le principe est le même qu’en ligne, pas besoin d’IBAN ou de carte pour le client. Il clique sur le lien ou scanne le code, choisit sa banque, s’authentifie et valide le virement. Les fonds seront sur votre compte en moins de 24h.

Le client n’a pas besoin d’avoir de compte ou de télécharger l’application Fintecture au préalable pour payer. Idéal pour le règlement d’une commande, un complément en cas d’oublie ou une relance de facture. 

Chaque smartphone peut ainsi se transformer facilement en un TPE capable d’encaisser rapidement des montants de n’importe élevés. Pratique lorsque l’on sait que 90% des paiements en B2B se font encore en hors-ligne. 

3200,00 €

PRÊT À CHANGER DE SYSTÈME ?

1799,99 €

L’avenir du paiement est là :
rejoignez le mouvement !
 

249,99 €